Voyages, escapades et découvertes

Notre container avion est arrivé au Mexique . Entre joie et déception…

Il y a 3 mois et demi nous étions en plein déménagement pour notre expatriation et nos containers partaient pour le grand voyage…
Que d’émotions, toute notre vie dans des cartons. Ce déménagement à l’autre bout du monde ce fut une periode très intense mêlée d’excitation, de peurs, d’envies, de doutes…

Le container avion.

Il est arrivé au Mexique pour Noël mais nous avons du patienter car il y avait encore l’étape de la douane a passé. On nous avait prévenu que ce serait long et en effet nous avons du patienter plus d’un mois à l’arrivée de l’avion dans le pays. Passage à la douane oblige. Le container est arrivé hier soit le 7 février. Nous savions que le container avion serait le plus rapide à arriver nous avions donc mis à l’intérieur les objets qui nous manqueraient le + ! On y retrouvait donc mes robots de cuisine, mes indispensables dont je me sers tous les jours en France… Mon companion, mon cookeo, ma multidelices… Et surtout mon cake factory que mon amour de mari m’a offert pour mes 40 ans juste avant notre départ… Je me faisais une joie de le retrouver. J’aime tant cuisiner et patisser, ils me sont d’une aide précieuse pour cuisiner un max maison. Nous avions mis aussi une partie de mon matériel photo. Les sièges autos des loulous, une partie de leurs jouets tant attendus et quelques cadres photos . Nous avions droit à 2 mètres cube, ça va très vite au final. Le plus gros de nos affaires est partie en mer! Il faut encore attendre. Le bateau est arrivé il y a quelques jours au port de Veracruz mais le passage à la douane va être très long… J’ai hâte de me sentir vraiment chez moi, de dire aurevoir aux meubles de location, au linge de location, à la vaisselle de location…

La découverte de nos premières affaires.

Si vous saviez la joie que j’ai éprouvé quand le petit camion est arrivé…
Il y a toute une procédure, les transporteurs ouvrent le film de protection devant nous et déballent chaque carton aussi pour qu’on puisse vérifier l’état.
Grosse déception 😭😢😢😢 Après avoir fait l’inventaire, nous nous sommes aperçus que plusieurs cartons ont été ouverts.
Dans un des cartons contenant un siège auto, une lampe et mon cake factory et bien PLUS DE CAKE FACTORY 😡😡😢😢… Il a été refermé mais sans le remettre 🙄🙄🙄 Voilà on nous avait prévenus de ce genre de choses et j’étais profondément en colère et triste hier. Encore un ascenseur émotionnel entre joie intense de retrouver une partie de nos cartons et la déception de voir ce qui était arrivé…
La peur aussi… Car comment va se passer la réception du container bateau ! Doit on encore s’attendre à être confronté à ça ? Sachant qu’on attend 20 fois plus de cartons ? La journée d’hier a été compliquée, j’ai encore du mal à accepter tout ça. Mais j’ai eu la maman de mon chéri au téléphone et ça m’a fait du bien, j’ai relativisé et puis j’ai apprécié de voir mes enfants si heureux à la découverte de leurs jouets. Un sourire comme ça je crois que ça apaise beaucoup ❤️ Et ça va leur permettre de prendre encore + leurs repères.
Ce n’est pas la première fois que je vous en parle mais je vous assure que l’expatriation c’est vraiment des montagnes russes d’émotions. Je n’ai pas pu retenir mes larmes aussi face à la réaction de mon petit garçon… Et j’ai très envie de l’écrire pour extérioriser tout ça. Lorsque Valentin est rentré de l’école il était fou de joie de retrouver une partie des cartons. Un peu de chez nous, un peu de France comme il m’a dit 🇫🇷😊❤ J’avais déballé un cadre que ma Belle sœur m’a offert avant notre départ. Dans ce cadre elle avait disposé plusieurs photos de notre maison, notre cocon en France. Quand Valentin a vu le cadre il a souri et puis d’un coup il s’est mis à pleurer, de gros sanglots et il m’a serré très fort. Je lui ai demandé pourquoi ça n’allait pas et il m’a dit que revoir notre maison comme ça c’était dur, que ça lui manquait.Que la famille et les amis lui manquaient aussi…
On est restés serrés l’un contre l’autre un bon moment et j’ai dit à Valentin que ce qu’il ressentait était normal et que ça faisait du bien de laisser parler son cœur. Ce n’est pas un adieu mais juste un aurevoir ❤️Nous reviendrons. J’espère que vous aurez pris plaisir à me lire. Pour moi comme toujours le blog est un exutoire, je vous partage les hauts mais aussi les bas… J’espère de tout mon cœur que la réception du container bateau se passera bien, je vais tâcher de ne pas trop y penser et continuer d’avancer malgré cette mésaventure. À suivre… Je vous embrasse. Nathalie.

17 réflexions au sujet de « Notre container avion est arrivé au Mexique . Entre joie et déception… »

  1. Que d’émotion en te lisant ! J’imagine combien il y a des moments difficiles et d’autres plus joyeux. Il faut avoir le coeur bien accroché pour vivre toutes ces émotions (qui sont tout à fait normales) !

  2. Oulala rien que de lire ça m’a ému… Pas facile de devoir vivre ça, mais comme certains diront ce n’est que du matériel, mais comment dire, ça fait c…. quand même. Aller ne plus y penser, et vivre le moment, et se dire que le container bateau se sera différent. Bon courage et belle continuation

  3. Coucou franchement je vous félicite pour tout ce changement. J’adore vous suivre vous lire j’ai eu moi même les larmes aux yeux. Bon courage vous allez y arriver.

  4. Oh la la comme je comprend ta peine et ton angoisse au sujet des containers .. y a pas moyen d aller demander réclamation ?
    Après l essentiel est que tes loulous ont retrouvé leurs jouets de France et d autres souvenirs pour chacun .. et comme tu le dis vous avez pas dit adieu mais juste au revoir…
    Courage pour la suite ..

  5. Je t embrasse très fort ma nath tu ma fais pleurer des bisous à ton garçon mam’s de patapon qui t envoi plein de bisous

  6. Comme je vous ai déjà dit vous êtes vraiment une personnes forte et j’aimerai tellement en avoir juste un peu comme vous pour oser vivre mes rêves 💖💖 je vous admire énormément 😍😍
    J’espère que cela se passera bien à la réception du reste de vos affaires 😘😘

  7. Bonsoir il est 22H42 en France , je viens de lire , la réaction de ton petit m’a donné les larmes aux yeux .Tu es courageuse je vous admire je n’aurai pas pu faire ce que vous avez fait , vous serez récompensée , bisous

  8. Coucou…
    Jsute quelques mots doux du cœur pour vous rassurer. Ça ne doit pas être facile à vivre. Je vous comprends un peu, car pour d’autres raisons, nous avons dû laisser notre maison, nos affaires pour vivre dans un meublé avec le linge, les meubles, la vaisselle, les jouets, etc… Qui n’étaient pas les nôtres. Ous attendions avec beaucoup d’impatience de rétrouver nos affaires, nos draps, nos meubles, et les filles leurs chambres, leurs jouets leurs doudou… Pour ce qu’il en restait.
    Nous avons vécu un incendie. Tout le rez de chaussée avait brûlé mais pas les étages heureusement.
    Une société est venue traité et decontaminé ce qu’il restait de nos affaires, les mettre en carton puis dans un box de sto l’âge durant les travaux.
    Cette hâte de retrouver nos affaires emballées depuis des mois, en bon état, où parfois aussi bien abîmées par le feu, et portant encore l’odeur. De voir que certaines choses ont péri, et sont irrécupérables, et d’autres te font fondre en larmes car sauvées des flammes par un miracle.
    Lorsque nous avons pu regagner notre maison, nous avons préparé les chambres des filles en essayant de faire comme si rien de tout ça était arrivé.
    Elles ont passé plusieurs jours chez les grands parents le temps qu’on s’occupe du déménagement.
    Quand je deballais un carton, je pleurais de joie, ou de tristesse. On ne savait jamais ce qu’on allait y découvrir…
    Quand on a tous les 4 été réunis chez nous avec NOS affaires, un ascenseur émotionnel. Les filles pleuraient de joie, etaote élues de retrouver des jouets livres qu’elles pensaient perdus.
    Alors, ce que vous vivez c’est un peu pareil… Vous avez perdu des choses, on vous les a volé… Et puis il y’a ces petits rien qui font tout, l’émotion des enfants, de joie ou de tristesse. Mais c’est bien, car c’est la vie, c’est ce qui fait qu’on se sent vivant.
    Je vous souhaite plein de joie au déballage des containers à venir… Nous ça fait 1 an et demi qu’on est rentré et il me reste toujours des cartons que je n’ai pas eu la force d’ouvrir !

  9. Bravo pour tout ce que vous nous partagez, c’est toujours plein d’émotions , de joies ou de tristesse ; cela doit être dur de ne pas retrouver ses affaires mais il faut se dire que ce n’est que du matériel et que vous faisiez bien sans cela avant , et il vaut mieux les appareils que les jouets des enfants , même si tout ça peut se remplacer; les enfants ont eu la joie de retrouver leurs jouets et de les voir heureux , ça passe avant . Ne pouvez-vous pas faire de réclamation à la douane, de déclaration à votre assurance? je vous souhaite beaucoup plus de chance avec le container bateau ; bon courage

  10. Coucou Nathalie, en effet encore beaucoup d’émotions même si ça fait malheureusement partie de la vie !! En lisant la partie sur Valentin j’avais les larmes aux yeux pauvre loulou mais comme je le comprends cela doit être vraiment très dur !! Heureusement que vous êtes une famille très unie!! Bon courage à vous 5 et pleins de gros bisous!!

  11. C’est normal de partager tes joies mais aussi les difficultés que tu rencontres c’est vrai que vivre sans la famille et les amis ça dois être dur je comprends ton fils c’est bien qu’il t’en ai parlé ça a du le decharger
    Ils doivent refaire leurs maisons les douaniers … Pas cool quand même bon courage

Laisser un commentaire